NOTE : Pour réduire au maximum le risque de spam indésirables, seuls les membres dûment inscrits au forum peuvent cliquer les liens hypertexte dans les messages. Cela prend 2 minutes. Inscrivez vous.
Accès aux salons : LIBRE - CGT - FO - CFDT

Message

F.L.C
Visiteur

Date du message : mercredi 23 septembre 2020 à 15h28


Bonjour

Au terme de bientôt huit années sans une ombre au tableau, j'ai écopé de trois jours de mise à pied, que je vais contester aux Prud'hommes.

Les motifs:

- je n'ai pas respecté la consigne d'être en pause à 9h50 (mais puisque le temps de route était insuffisant !)
- ce faisant, je me suis "mise dans l'illégalité" par plus de six heures sans pause (situation rencontrée, depuis 2013 plus de deux cents fois dans cette entreprise après recensement dans mes carnets d'heures, sans que jamais on me dise que je me mettais dans l'illégalité)

- c’était à moi qu'il appartenait, selon le responsable d'exploitation, de dire à la régulation de modifier les horaires de ma pause. Que lui signaler ainsi qu'à la régulation, depuis Nantes, qu'il avait manqué 20mn à mon temps de route ne suffisait pas, il fallait leur dire aussi de modifier la pause.

Cela ne correspond pas à ce que les textes de l'accord cadre prévoient concernant la pause. Il est bien stipulé que la répartition du temps de travail incombe à l'employeur, qui doit prévoir les pauses légales ainsi que leur report le cas échéant, de même que leur enregistrement précis.

Je suis conseillée par une UD CGT , mais si jamais vous aviez des informations pour moi, alors je suis preneuse.

F.L.C.

Surveiller Imprimer

NOTE : Pour réduire au maximum le risque de spam indésirables, seuls les membres dûment inscrits au forum peuvent cliquer les liens hypertexte dans les messages. Cela prend 2 minutes. Inscrivez vous.
Accès aux salons : LIBRE - CGT - FO - CFDT